Cycles, sex (?) and sun : bon à savoir

Les périodes de canicule ou vagues de chaleur sont éprouvantes pour chacun. La chaleur est accablante, surtout lors des premières chaleurs. Le corps n’est pas habitué aux températures élevées.

Les sportifs, et en particulier les enfants et les adolescents, sont plus à risque de souffrir d’un coup de chaleur.

Dans chaque équipe, prévoyez donc auvents et parasols pour le camping ainsi qu’un équipement personnel pour se protéger de la chaleur et du soleil (casquette, chapeau, lunettes de soleil,un produit solaire de protection adaptée).

N’oubliez pas non plus une réserve de boissons (adaptées aux sportifs) ainsi qu’une gourde sur votre vélo.

Avant de prendre le guidon

  • Avant de partir, eau naturelle, plate : toutes les 30 minutes,200 à 300 ml.

Pendant la course

  • Boire en quantité suffisante ;
  • Boire une boisson contenant du sucre (20 à 50 gr par litre) et du sel (1gr à 1,5 gr par litre) ;
  • boire selon un schéma adapté et pas uniquement lorsqu’on a soif (la soif signifie que le corps manque d’eau et qu’il commence à se déshydrater);
  • éviter de boire trop froid ;
  • éviter les boissons contenant trop de sucre, de la caféine ou de l’alcool (elles ont une action diurétique qui augmente les pertes d’eau).

Les signes d’alerte

En cas d’apparition de signes pouvant faire penser à un épuisement dû à la chaleur ou au début d’un coup de chaleur :

  • Forte rougeur, sensation de chaleur intense, maux de tête
  • Troubles de la vue, sensations anormales (équilibre, jugement, …)
  • Grande faiblesse, grande fatigue
  • Soif, bouche sèche, température corporelle élevée, pouls rapide, crampes musculaires
  • Nausées, vomissements, diarrhée

Agissez sans tarder :

  • alerter un des organisateurs qui préviendra le staff médical;
  • arrêter toute activité physique;
  • rafraîchir le plus vite possible :
  • soit coucher la personne et l’envelopper d’un drap humide,
  • soit l’asperger d’eau sans l’essuyer,
  • créer un courant d’air frais;
  • donner de l’eau fraîche si la personne est consciente et lucide;
  • ne pas donner d’aspirine ni de paracétamol.
Bref, restez prudent.
L’important est de participer à la fête jusqu’au bout.

:

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s